Formation 2014 / 2015

amare-logo-fb« Initiation aux pratiques et courants de la médiation »

Avec l’intervention de personnalités reconnues du monde de la médiation :

  • Philippe BERTRAND, Président de la chambre commerciale de la Cour d’appel de Pau
  • Nathalie CHAPON, Conseiller à la Cour d’appel de Montpellier, Magistrat coordonnateur médiation
  • Thierry GARBY, avocat honoraire, médiateur, président de l’Académie de la médiation et du Forum mondial des centres de médiation
  • Jean GRECHEZ, Psychanalyste de couple et de Famille et Médiateur Familial Diplômé d’État
  • Jacques FAGET, directeur de recherche au CNRS, rattaché au centre Émile Durkheim de Sciences Po Bordeaux, chargé d’enseignement aux universités de Bordeaux IV, de Paris V et à l’École Nationale de la Magistrature
  • Marianne SOUQUET, médiatrice familiale (DE) personne phare pour la France de l’AIFI,
  • Françoise THIEULLENT, avocat au barreau de Bayonne, médiateur, Présidente de l’association AMARE
  • Chantal WAGENAAR, Conseiller à la Chambre commerciale de la Cour d’appel de Bordeaux, Magistrat coordonnateur médiation

Cette formation est validée au titre de la formation continue des avocats du Barreau de Bayonne.

Présentation de la médiation, d’AMARE et de la formation :

Les mots « médiation » et « médiateur » raisonnent sur toutes les ondes, se murmure sur toutes les lèvres, passionne les médias, agite les tribunaux et l’Assemblée Nationale.

La médiation peut être proposée par le juge aux parties et par leurs avocats.

De la même façon, des personnes en conflit peuvent décider de solliciter l’intervention d’un médiateur afin de les aider à trouver une solution amiable. Un manager, un chef d’entreprise peut faire appel la médiation pour résoudre efficacement et rapidement des conflits internes et externes et trouver un intérêt à se former à cette pratique.

Le médiateur est un tiers compétent, efficace, impartial et neutre. La Chambre de commerce et d’industrie de Paris y a ajouté la notion de probité.

Il est primordial que le médiateur soit formé et respectueux des principes du code de déontologie européen et du Code commun repris par les associations.

AMARE, association créée en 2011, est soutenue par la CCI de BAYONNE.

AMARE réunit parmi ses adhérents des médiateurs et des personnes impliquées dans la promotion de la médiation et de sa qualité.

Ses missions sont principalement :

  • de régler par voie de médiation tous litiges, de quelque nature que ce soit, qui lui est soumis moyennant rémunération ;
  • de répondre aux besoins et au développement tant de la médiation conventionnelle que de la médiation judiciaire telle qu’elle est prévue aux articles 131-1 et suivants du Code de Procédure Civile ;
  • d’assurer, de procéder ou faire procéder à la formation des médiateurs ;
  • de former toute autre personne physique ou morale à la médiation et aux autres modes amiables de règlement des conflits ;

Pour ses formations, AMARE fait appel à des professionnels reconnus qui apportent un éclairage sur les différents modèles de médiation permettant une réflexion sur les pratiques de médiation et une appropriation des apports.

Les participants chemineront dans un cadre permettant une progression dans l’apprentissage des savoir-faire et savoir-être tout au long du parcours de la formation.

Nous vous inviterons à parcourir attentivement la biographie que nous vous proposerons après validation de votre inscription. Nous vous recommandons d’acheter au moins un livre par journée de formation à lire avant la venue du formateur afin de profiter pleinement et activement de ce programme.

L’ objectif de la formation :

  • Savoir poser le cadre de la médiation et mener une communication efficace et faciliter le dialogue
  • Maitriser la dimension juridique et le cas échéant, judiciaire, de la médiation,
  • Connaître le processus conflictuel,
  • Prendre en compte le contexte et l’environnement de la médiation tant sur le plan national que transnational,
  • Comprendre la dynamique du processus de médiation,
  • Intégrer la complexité humaine dans les relations entre groupes humains dans le processus de médiation,
  • Appréhender la philosophie et les questions éthiques de la médiation,
  • Découvrir différents courants de médiation et trouver son style,
  • Dépister les freins au processus de médiation,
  • Gérer les situations difficiles en médiation,
  • Comprendre le travail interdisciplinaire dans la mise en place de la médiation

Une méthode participative et de retour d’expérience :

  • Apports théoriques
  • Mises en situation, jeux de rôles, exposés et interventions interactives.

70% du temps de la formation est consacré aux exercices pratiques.

Durée de la formation : 56 heures
Le nombre de places est limité à 20 personnes.

Le public visé : chefs d’entreprise, avocats, experts-comptables, responsables juridiques, commerciaux et financiers de l’entreprise, magistrats, conciliateurs de justice, juges consulaires, conseillers prud’hommes, magistrats honoraires, médecins, professionnels de santé, professionnels de l’éducation, d’une façon générale, tout professionnel qui désire comprendre l’esprit de la médiation, sa méthode et ses techniques et l’utiliser dans sa pratique professionnelle.

Ainsi pour l’avocat : « L’avocat doit essayer à tout moment de trouver une solution au litige du client qui soit appropriée au coût de l’affaire et il doit lui donner, au moment opportun, les conseils quant à l’opportunité de rechercher un accord ou de recourir à des modes alternatifs de règlement des litiges (MARL) pour mettre fin au litige. » Article 3.7.1 du Code de déontologie des avocats européens.

L’avocat se doit de bien connaître ces MARL afin de conseiller utilement son client et lui permettre de faire un choix éclairé sur les suites à donner à son litige.

L’avocat a tout à gagner à connaître la médiation judiciaire et conventionnelle et les nouveaux modes de résolution amiable et conventionnelle des différends tels que la procédure participative (articles 2062 à 2067 du code civil) et le droit collaboratif.

Il pourra ainsi accompagner et assister son client utilement dans ces processus de règlement amiable des différends (MARD) qui font partie de la Justice du XXIème siècle et répondent aux besoins des justiciables et des acteurs du monde économique.

Pour le chef d’entreprise, les salariés, les représentants du personnel et syndicaux : l’intérêt de développer des qualités de médiateur apparaît dans la prévention des risques professionnels et psychosociaux. Ainsi le dialogue social au sein d’une organisation ne peut se mettre en place que grâce à un dialogue collectif et interactionnel.

Pour un chef d’établissement scolaire, un directeur d’EHPAD ou d’établissement de soins, pour les personnes travaillant avec des enfants, des personnes âgées, des malades et leur famille : savoir écouter, apaiser les tensions tout en rappelant le cadre apparaît comme primordial dans la qualité de vie au travail tant pour les professionnels que pour les bénéficiaires des services.

Lieu du stage : CCI Bayonne Pays Basque – 1, rue Donzac 64100 BAYONNE

Programme :

Vendredi 21 novembre 2014 Jean GRECHEZ Accompagner le dialogue en médiation
Vendredi 12 décembre 2014 Thierry GARBY Médiation et négociation raisonnée
Vendredi 30 janvier 2015

 

Nathalie CHAPON
La médiation au sein des organisations, conflits interpersonnels/managers/salariés
Vendredi 13 février 2015 Jacques SALZER Gérer les situations difficiles en médiation
Vendredi 27 mars 2015 Jacques FAGET Penser la médiation, faire la médiation
Vendredi 10 avril 2015 reporté au 26 juin 2015 Chantal WAGENAAR Pratique du droit de la médiation
Vendredi 5 juin 2015 Philippe BERTRAND
Françoise THIEULLENT
Médiation commerciale et coopération interdisciplinaire juges, avocats, médiateurs
Vendredi 19 juin 2015 Marianne SOUQUET La médiation transformative

Budget de la formation :

Le coût de la formation est de 2320 euros

Les bénéficiaires de la formation peuvent choisir de suivre une ou plusieurs journées de formation en fonction de leurs besoins.

L’attestation de formation à la pratique de la médiation :

  • Pour obtenir l’attestation de formation de médiateur, les participants devront avoir suivi l’intégralité des 56 heures de formation.
  • Ils pourront également solliciter leur adhésion à AMARE, Adour Modes Amiables de Règlement des Différends, en tant que membre actif médiateur.
  • En toute hypothèse, développer son activité de médiateur repose essentiellement sur l’aptitude de chacun à susciter et à encourager le recours à la médiation dans son entourage personnel et/ou professionnel.

Demandes d’information et d’adhésion en tant que membre actif : asso.amare@gmail.com